Actualités

[Analyse] Innovation : les dispositifs d’aide au financement des start-up

nexttourismeL'écosystème, Les intervenants, Start-up Contest

aaeaaqaaaaaaaadmaaaajdhmmgyyyjm4lwe5mdytndflny04yte1lwi2owi4nzu1zdiyoa
Share Button

La France peut se targuer de sa French Tech et l’Europe de ses dispositifs de soutien apporté à l’innovation. Une start-up peut aujourd’hui bénéficier de plusieurs dispositifs d’aide, encore peu connus parfois.

Abdou Samb, Président-Fondateur, FRS

Par Abdou Samb, Président-Fondateur, FRS

Je citerai en particulier le Concours de l’Innovation numérique ou CIN, lancé par Bpifrance. Ce mécanisme permet d’obtenir une première réponse à une demande de financement d’un projet sous 4 semaines, et une réponse définitive en 8 semaines au plus. En cas d’accord, 50% du coût du projet est financé. La qualité du business plan sera le critère principal.

Autre mécanisme intéressant : depuis septembre 2016, le code général des impôts s’est doté d’un article qui autorise des entreprises prenant participation – avec un plafond de 20% – dans le capital d’une start-up à amortir cet investissement sur 5 ans. Ce cadre législatif favorise l’open innovation.

Par ailleurs, depuis 1983, il existe en Europe des Programmes Cadres de Recherche et Développement ou PCRD. Le 8e, qui date de 2014 et connu sous le nom d’Horizon 2020 introduit une ligne budgétaire nouvelle de 3 milliards d’euros pour les PME d’ici à 2020, dans le cadre d’un objectif de 3% du PIB européen dédié à l’innovation.

Une PME, au travers d’un outil baptisé SME Instrument, peut désormais demander une subvention européenne seule, alors qu’auparavant il fallait que trois entreprises indépendantes dans trois pays différents s’associent. 70% des dépenses peuvent être couvertes, avec un plafond à 2,5 millions d’euros. Bien sûr, la sélectivité est forte et les projets retenus doivent être considérés être très proches du marché, notamment être commercialisés sous 24 mois.

Si dans le monde anglo-saxon, ce sont plutôt les acteurs privés qui soutiennent l’innovation, on voit ainsi qu’en Europe, la puissance publique joue bien son rôle.

FRS accompagne les entreprises dans la recherche des ressources nécessaires à la concrétisation de projets innovants. Son président Abdou Samb, sera membre du Jury du Start-Up Contest Next Tourisme 2017 qui aura lieu après la conférence du 18 mai. Cet article reprend des extraits d’une interview accordée à Next Content, organisateur de Next Tourisme, dans le cadre de son événement Les Enjeux Innovation B2B.


Start-up, e-tourisme… Pour en savoir plus
Le programme de l’édition 2017 de Next Tourisme Le StartUp Contest Next Tourisme 2017

Nos partenaires